Vidéos

Ciné Concert

L’étroit mousquetaire de Max Linder

Une parodie truculente des Trois mousquetaires. Max Linder ne se prive d’aucun gag clownesque ou rocambolesque pour le plaisir des grands et des petits. Je fis appel pour cela au compositeur Gréco Casadesus qui lui aussi écrivit une musique pleine d’humour.

« Charlot bruiteur » - Philharmonie de Paris - Haydn, Mozart - Orchestre Manifesto

Pour cet hommage Chaplin à la Philharmonie, j’ai proposé deux moyens métrages de jeunesse du grand réalisateur, avec des symphonies de jeunesse des deux grandes figures du classicisme : Joseph Haydn et Mozart. Je les ai choisis pour leur fraicheur, leur élégance, leur humour, pour cette jubilation intérieure qui sied si bien à cette tendresse drôle que convoque Charlie Chaplin. Nous y avons ajouté des bruitages en direct comme cela se faisait à l’époque sur les plateaux de tournage. Instruments de musiques et objets incongrus se mélangent alors à merveille …

Faust de Murnau

Telle une entremetteuse, j’ai provoqué la rencontre de Murnau et Berlioz. Tous deux eurent une révélation à la lecture du Faust de Goethe. Je décidai alors de refaire la bande son du Faust de Murnau avec les musiques de Berlioz dont sa Damnation de Faust.

Ensemble Instrumental de la Mayenne

That's all Folk

Si l’on m’avait dit que je dirigerai du Bob Dylan ….. Et bien oui ! Dylan, Simon and Garfunkel, Neil Young et les autres. Guitare électrique, batterie, banjo,  lap steel sont venus se mélanger aux violons, flûtes, hautbois et autres instruments classiques pour que « Folkeux » et « Classiqueux » retrouvent les tubes de Woodstock.

Les nuits de la Mayenne

Festival d’été dans la campagne mayennaise qui bat son plein sous le ciel étoilé du 15 juillet au 15 aout. Bonheur de jouer en plein air avec des grillons qui chantent dans nos micros, des fourmis qui se promènent sur les partitions ; bonheur de la pluie qui s’invite avant une représentation. Mais à chaque fois la magie opère.

Interview

La semaine du son : interview du 22 janvier 2015

J’ai rencontré Christian Hugonnet, acousticien, ingénieur du son et président fondateur de la Semaine de son. Je me suis engagée dans cette problématique essentielle des problèmes d’audition pour les musiciens. Les cordes se plaignent des aigus des bois, les bois souffrent des fortissimo des cuivres qui eux même doivent supporter les impacts des percussions. Il ne s’agit pas de faire jouer tout le monde Pianissimo, il s’agit de travailler sur le spectre sonore …. Tout un art …. Celui du chef d’orchestre.

Emission Boulez de Gilles Halais sur France info janvier 2016

pboulez

Quel honneur d’avoir été contactée pour cet hommage à Pierre Boulez. Je n’ai pas été son élève mais son travail en tant que bâtisseur d’institutions, compositeur et surtout chef d’orchestre m’a toujours guidé. Je garderai toujours en mémoire un concert à Paris l’une des plus belles versions des Nocturnes de Debussy.

Opéra

Zazie

« Mon cul le Panthéon ! » Et voilà, les enfants hurlent de rire, les parents sont choqués. Et pourtant c’est bel et bien de la littérature, puisque qu’il s’agit du magnifique texte de Raymond Queneau. Matteo Franceschini, retravaillent en musique cet exercice de style pour une création au théâtre du Châtelet qui avait prévenu … qu’il y avait des mots mal élevés !

King Arthur

Sans nul doute le chef d’œuvre de Purcell, mené de main de maitre par Merlin qui nous conte l’histoire jusqu’à organiser un Masque à la fin de l’opéra tel un metteur en scène de talent. Une mise en abime merveilleuse pour l’un des plus grands opéras baroques.

Corps pour Corps

Ma rencontre avec le chorégraphe Hervé Sika et la compagnie Mood m’a poussée à penser un  baroque plus violent, plus dramatique.

En effet, scratcher avec des platines sur des œuvres de Rameau n’allait pas de soi.

Pourtant ma rencontre avec le DJ Lou Junkaz m’a fait penser que Rameau aurait aimé ces sons truculents, comme un disque rayé, comme des bruitages tels qu’ils les avaient pensés dans son fameux chœur des grenouilles. Corps pour Corps était le 2ème volet de Hip hop Story que j’avais dirigé à la Philharmonie de Paris

Spectacles

Cadre Noir de Saumur

7 heures du matin. Le grand manège de Saumur est silencieux. Un homme est venu arroser la piste car les chevaux n’aiment pas la poussière. Il fait froid et humide mais écuyers et chevaux sont chauds alors ….. La cheffe n’a plus qu’à obtempérer. Oui parce qu’au Cadre Noir, les stars, ce sont les chevaux. Cela a été une joie pour moi de les accompagner dans leurs grands galas aux quatre coins du monde couronnés par un joli titre dans les journaux : « Elle fait voler les chevaux ».

Marie-Antoinette

Cette production est une double consécration pour moi. La première est ma rencontre avec le chorégraphe Thierry Malandain. Je le citais dans mes conférences sans savoir qu’un jour je travaillerais avec lui et ce fut une vraie collaboration. La deuxième fut de diriger dans la fosse de l’Opéra Royal de Versailles. L’esprit et le talent de Lully, Molière et Louis XIV sont présents sans nul doute !

Presse

Stéphanie Flament - Unik Access
unik-access.com

Dossier de presse et photos HD à télécharger

Agent

Nicole Viciana - IAM
international-art-management.fr

Restons en contact

melanielevythiebaut.com

Facebook
LinkedIn
Twitter

© 2019 Mélanie Levy-Thiébaut. Tous droits réservés.